Dans la peau d’un chercheur

Au CERN, 10 000 physiciens mènent l’enquête. Ils poursuivent des recherches sur des particules élémentaires tellement infimes et fugaces qu’elles ne peuvent pas être étudiées directement. A quelques kilomètres de là, à l’Université de Genève, d’autres physiciens explorent des phénomènes tout aussi mystérieux, comme s’ils arrivaient à voir à l’intérieur d’un objet inaccessible. Mais, comment font-ils ?

« Dans la peau d’un chercheur » est un projet qui propose aux enseignants et à leurs élèves de vivre ensemble une démarche d’investigation similaire à celle des physiciens. Chaque classe reçoit des boîtes mystérieuses qu’il est impossible d’ouvrir. Les classes doivent mettre en place une démarche d’investigation pour comprendre ce qu’il y a dans ces boîtes en procédant par hypothèses et expériences successives. Les classes participantes sont mises en réseau afin de confronter leurs idées et leurs tâtonnements et poser des questions aux chercheurs via un site web.

Les classes vont ensuite à la rencontre des physiciens pour comparer leur démarche expérimentale avec celles mises en œuvre à l’Université de Genève ou au CERN. Le projet se termine par une conférence de ces chercheurs en herbe, à la manière des scientifiques. Les élèves y présentent leurs propres résultats.

 

L’Oreille Des Kidsphysique_500maths_500chimi_500bio_500

Comment volent les avions ? C’est quoi l’essence à fusée ? Comment compter les poissons dans un lac ? Est-ce que tous les microbes rendent malades ?

Toute la science pour et avec les enfants est à suivre dans L’Oreille Des Kids (ODK), l’émission diffusée sur RTS2 qui transpose à la télévision la démarche du Scienscope. Grâce à cette collaboration fructueuse entre l’UNIGE et la RTS, les jeunes téléspectateurs ont l’occasion de se glisser dans la peau de chercheurs et de devenir les acteurs d’expériences passionnantes. Une façon ludique et interactive d’aborder les grands principes scientifiques.

 

Migros magazinephysique_500maths_500

La revue Migros Magazine publie dans ses pages une rubrique destinée aux 8-12 ans appelée « La Science en s’amusant » et réalisée en partenariat avec le Scienscope. Vous pouvez y découvrir des phénomènes scientifiques expliqués de façon ludique grâce à une expérience à réaliser en classe ou à la maison : fabriquer une fusée, construire un aéroglisseur avec trois fois rien, allonger une aiguille à tricoter comme le nez de Pinocchio, etc.

 

Nuit de la Sciencephysique_500maths_500chimi_500bio_500

Tous les deux ans, le temps d’un week-end, le Musée d’histoire des sciences de la Ville de Genève invite le public au dialogue, à la rêverie et à la découverte.

Au fil d’une soixantaine de stands, le visiteur peut faire son marché du savoir, en picorant à loisir un peu de physique, de chimie, d’astronomie, de biologie, de mathématiques, de géologie, de médecine ou encore d’informatique. Le Scienscope y tient chaque année des stands dans lesquels il aborde des sujets de la recherche actuelle et de la science du quotidien.

 

 

Dans la peau d’un chercheur

Au CERN, 10 000 physiciens mènent l’enquête. Ils poursuivent des recherches sur des particules élémentaires tellement infimes et fugaces qu’elles ne peuvent pas être étudiées directement. A quelques kilomètres de là, à l’Université de Genève, d’autres physiciens explorent des phénomènes tout aussi mystérieux, comme s’ils arrivaient à voir à l’intérieur d’un objet inaccessible. Mais, comment font-ils ?

« Dans la peau d’un chercheur » est un projet qui propose aux enseignants et à leurs élèves de vivre ensemble une démarche d’investigation similaire à celle des physiciens. Chaque classe reçoit des boîtes mystérieuses qu’il est impossible d’ouvrir. Les classes doivent mettre en place une démarche d’investigation pour comprendre ce qu’il y a dans ces boîtes en procédant par hypothèses et expériences successives. Les classes participantes sont mises en réseau afin de confronter leurs idées et leurs tâtonnements et poser des questions aux chercheurs via un site web.

Les classes vont ensuite à la rencontre des physiciens pour comparer leur démarche expérimentale avec celles mises en œuvre à l’Université de Genève ou au CERN. Le projet se termine par une conférence de ces chercheurs en herbe, à la manière des scientifiques. Les élèves y présentent leurs propres résultats.

 

L’Oreille Des Kidsphysique_500maths_500chimi_500bio_500

Comment volent les avions ? C’est quoi l’essence à fusée ? Comment compter les poissons dans un lac ? Est-ce que tous les microbes rendent malades ?

Toute la science pour et avec les enfants est à suivre dans L’Oreille Des Kids (ODK), l’émission diffusée sur RTS2 qui transpose à la télévision la démarche du Scienscope. Grâce à cette collaboration fructueuse entre l’UNIGE et la RTS, les jeunes téléspectateurs ont l’occasion de se glisser dans la peau de chercheurs et de devenir les acteurs d’expériences passionnantes. Une façon ludique et interactive d’aborder les grands principes scientifiques.

 

Migros magazinephysique_500maths_500

La revue Migros Magazine publie dans ses pages une rubrique destinée aux 8-12 ans appelée « La Science en s’amusant » et réalisée en partenariat avec le Scienscope. Vous pouvez y découvrir des phénomènes scientifiques expliqués de façon ludique grâce à une expérience à réaliser en classe ou à la maison : fabriquer une fusée, construire un aéroglisseur avec trois fois rien, allonger une aiguille à tricoter comme le nez de Pinocchio, etc.

 

Nuit de la Sciencephysique_500maths_500chimi_500bio_500

Tous les deux ans, le temps d’un week-end, le Musée d’histoire des sciences de la Ville de Genève invite le public au dialogue, à la rêverie et à la découverte.

Au fil d’une soixantaine de stands, le visiteur peut faire son marché du savoir, en picorant à loisir un peu de physique, de chimie, d’astronomie, de biologie, de mathématiques, de géologie, de médecine ou encore d’informatique. Le Scienscope y tient chaque année des stands dans lesquels il aborde des sujets de la recherche actuelle et de la science du quotidien.