Addiction

Étudier l’attrait des vers « C. elegans » pour la nicotine afin de se plonger dans les mécanismes biologiques de l’addiction

Pourquoi notre corps nous laisse-t-il reproduire des comportements pourtant néfastes à notre santé ? Cet atelier aborde les mécanismes biologiques de l’addiction et en particulier l’impact de la nicotine sur le cerveau. À cette fin, les élèves réalisent des expériences sur des petits vers transparents appelés «C. elegans» dont certains présentent des mutations dans les gènes impliqués dans le circuit dopaminergique. L’activité permet d’aborder en détails les mécanismes synaptiques impliqués dans l’addiction à la nicotine et d’analyser des données expérimentales extraites de véritables études se penchant sur le rôle particulier de la dopamine dans ce phénomène. Elle permet aussi d’évoquer le lien entre addiction et apprentissage.

 

Quoi ?

Un atelier de 1 heure 30 (PO) ou 2 heures (CO) au Bioscope.

Pour qui ?

10 C0 à 4 PO (14-19 ans)

Comment ?